mettez vous à ma place

mettez vous à ma place

femme sensuelle

Bien sur!  On veut bien se mettre à sa place, ou bien partager sa place avec elle… accrocheur, non?

Et si je vous aurais mise cette photo?

femme en fauteuil roulant

Vous aurez toujours autant envie de vous mettre à sa place? Ou bien de prendre du temps pour la connaître?

là,  bien sur, ça change. Personne ne veut être à la place d’une personne handicapée… mais on continue pourtant à prendre leurs places de parking.

On connaît tous des “urgences”… style, un besoin de quelques minutes, juste histoire d’acheter sa baguette, un timbre, faire une petite course.

Juste quelques minutes.

Ou bien, comme souvent les places des handicapées, sont plus grandes, on se serre un peu sur leur place, il en ont assez. Mais savez vous pourquoi ces places sont plus larges?

Avez vous déjà essayé de sortir un fauteuil roulant d’une voiture et ensuite essayer de vous y assoir? Ou bien sortir la chaise pour un enfant, la mettre à coté de la porte et ensuite, sortir cet enfant pour pouvoir le mettre dedans?

Il faut de la place!

Ou bien, essayer de vivre avec une capacité pulmonaire de 25% seulement, tellement en manque de souffle que chaque pas vous coûte un effort gigantesque. Il est important de pouvoir trouver une place la plus proche possible du lieu où vous devez vous rendre pour ne pas manquer d’air, pour souffrir le moins possible.

Une fois j’étais  garée à Paris, et mon fils avait fait une crise d’asthme terrible, il fallait que je l’emmène à l’hôpital au plus vite. Je cours avec le petit dans les bras… je le pose dans la voiture, je m’assois pour partir, mais… non, une personne s’était garée en double file et je ne pouvais pas partir.  Ces “quelques minutes” duraient une éternité pour lui. La personne s’est profusément excusée, elle avait juste besoin d’un paquet de clopes et ne pensait pas que cela allait durer aussi longtemps, car il y avait du monde dans le tabac. Mais cela aurait pu coûter la vie à mon fils!

Nos “urgences” sont elles vraiment si importantes que nous pouvons nous permettre de prendre la place d’une personne qui vit une vie d’urgences?

Tags:
Aucun commentaire

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre