marre de la politique

marre de la politique

guignols politiquesOn a un exemple de ce que le dégoût pour la politique a provoqué! Un abstentionnisme qui a fait gagner celui qui maintenant est aux commandes d’un pays déjà bien trop fragilisé par ces prédécesseurs.

Il sait vendre du rêve comme un vrai banquier, et cela est un vrai talent! Ni de droite, ni de gauche, il a surfé sur la vague. Personne n’avait besoin de payer pour adhérer à son parti, ce qui est chouette car on n’a déjà pas d’argent, mais il avait les moyens de se permettre cela. Il avait besoin de quantité, par d’argent. Il vient du monde banquier, facile!

J’ai remarqué que les grands partis (et certains petits qui ont des personnes fortunées à leur tête) peuvent se permettre tout ça, se payer des affiches, de la médiatisation, des déplacements et de se présenter aux élections, car cela coûte, beaucoup!

De plus en plus de gens dans la rue, de moins en moins d’emploi, de plus en plus d’abstentionnistes qui ne croient plus aux promesses et le tour est joué. Comme ça personne n’investira dans un petit parti qui aimerait devenir grand pour pouvoir vraiment faire le changement, car personne n’y croit ni en a les moyens.

Du coup, me voilà dans un impasse (qui ne m’empêchera pas d’y croire) car n’ayant pas de ressources, détestant les emprunts et autres crédits, le seul moyen pour avancer avec mon propre parti, est de trouver des personnes qui veulent donner et adhérer. Pour se faire connaître et pour pouvoir déjà mettre en place des choses, pas seulement des promesses, mais des actions concrètes, qui pourraient changer la vie de quelques personnes ou animaux, il faut pouvoir imprimer des affiches et autres moyens de communication. Il faut des fonds pour me permettre de voyager et de donner des discours. Il faut des moyens pour financer quelques projets pour montrer que notre programme puisse déjà faire ses preuves avant de les “promettre” pour les élections.

J’ai un rapport avec l’argent un peu étrange, je suis une personne qui n’y suis pas attachée (la preuve,j’aurais pu en avoir beaucoup, pourtant j’ai du mal à finir mes mois, vivant en dessous du seuil de la pauvreté) , en même temps cela montre que je ne suis pas achetable.On ne m’influence pas avec l’argent. Mais cela pose problème car pour pouvoir mettre en œuvre et en action le parti,  il m’en faut. Donc il ne me reste qu’à vous demander, des dons, des adhésions, d’inviter autant de personnes que vous pouvez à en faire pareil. Il me faudra ceux qui n’y croient plus, ceux qui veulent avancer, ceux qui ont marre de la politique; ceux qui ont de l’argent et ceux qui en ont peu. Ceux de droite, de gauche et de toute couleur ou religion. Car pour moi, la politique n’est pas une “couleur”, n’est pas une stratégie à tout go pour garder sa place, non, c’est un projet de société, c’est une application des idées et une façon de créer des solutions directes pour les citoyens, aujourd’hui, pas dans 5 ans!

Ceci est vraiment un crie du cœur, car mon envie du changement est grande. Mon envie d’aider énorme et mon envie de déjà pouvoir mettre des choses en place, gigantesque.

Si cela puisse déjà, avant toute élection , changer la vie de quelques sans abris, de quelques retraités, de quelques femmes battues, de quelques personnes handicapées, de quelques animaux, je serais heureuse.

Le site n’est pas encore parfait, on y travaille et on fait évoluer, adapter, améliorer, selon nos moyens à nous.

Mais sans vous… on ne peut exister.

Aidez nous à grandir et montrer que le changement, le vrai, ne peut que venir de nous, les gens du terrain!

merci du coeur!

Vous adhérez à mes idées? Vous adhérerez certainement à notre parti, j’aimerais pouvoir vous voir parmi nous: chainons.org

Aucun commentaire

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre