L’homme est un chasseur

L’homme est un chasseur

chasseurL’homme est chasseur de nature… il faut qu’il trouve une proie, qu’il la chasse, qu’il conquière, et une fois la proie attrapée, une fois la proie consommée, il faut ressortir et en trouver une autre. Jamais satisfait de ce qu’il a, il bouge, cherche ce qui peut le rendre heureux, en tous cas, temporairement. Il cumule, et souvent ce n’est même pas une question de qualité, mais de quantité. Car même quand il a la qualité il s’en lasse.

Il remplit ainsi sa vie, avec des choses, de personnes, des terrains, de rendez-vous, des enfants, des meubles et des savoirs, laissant peu de temps à simplement être.

On croît, on fait des enfants, on pille la nature, car nous sommes de plus en plus nombreux, à chacun vouloir de plus en plus. Pourtant nous n’avons pas le temps, ni l’argent de s’occuper déjà bien des enfants ou des choses qu’on a.

Même les relations amoureuses, on quitte, on ne cherche même plus à réparer, une fois chassées, une fois consommées, on n’en veut plus. On veut du nouveau, on veut de la place pour d’autres choses, même l’amour se fait sur rendez-vous.

Pouvoir d’achat, faut que cela augmente, car notre faim augmente, nos loyers augmentent le prix des choses augmente. Mais ça va s’arrêter où? Quand allons-nous apprécier un peu ce que nous avons? Juste… être. Savoir être, seul, ou ensemble, mais en profitant de chaque instant. Lâchons prise un peu des rendez-vous mondaines, des débats, des likes sur facebook ou des opinions à défendre.

Cessons de vouloir toujours plus, de meubler nos vies avec des choses non essentielles. Cela vaudra mieux pour la planète, notre humeur, notre niveau de stress et l’air que nous respirons.

Pourquoi alors vouloir faire de la politique dans un monde aussi con?

Parce que au fond, je crois que l’homme est bon.

Faut juste le mettre à la lumière

 

3 Commentaires
  • DM
    Posté à 23:22h, 11 novembre Répondre

    Bonjour,

    Je partage ce point de vue, qui met encore en évidence les travers du consumérisme en particulier et du Capitalisme en général.
    On sait que l’homme naît bon, c’est la Société (éducation, école, normes sociales et culturelles, politique, religion…) qui le corrompt car c’est elle qui définit ce qui est bon et ce qui est mauvais…vaste sujet.

    Peut-être que l’homme (et la femme) ont juste besoin d’arrêter d’être mauvais.
    Tiens, cela ma fait penser au texte d’une chanson de Zazie “Je suis un homme”.

    Bien à vous.

  • DM
    Posté à 19:30h, 17 novembre Répondre

    Bonjour,

    Là encore, je pense que c’est le consumérisme et le Capitalisme en général qui sont en cause.

    On sait que l’homme naît bon, c’est la société qui le corrompt, par ses règles, ses divisions…
    Je voudrais être optimiste en espérant que l’homme puisse arrêter d’être mauvais.
    Hélas comme a dit un penseur: “L’homme est un animal qui a trahi, l’Histoire est sa sanction”.

    • Esther Kooiman
      Esther Kooiman
      Posté à 19:55h, 17 novembre Répondre

      Et oui, on en est arrivé à cela, effectivment. merci de votre commentaire, cela me fait toujours plaisir de lire des réactions

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre