L’espoir me fait vivre

L’espoir me fait vivre

Les gens sont mes amis, on discute, on partage nos idées, nos expériences, nos opinions, toujours modulables et personne ne s’en offusque.
Puis, il y a des jours, où mon monde s’ouvre au monde des autres et que je me rends compte que leur monde est hostile. Des mondes remplis de clivages, d’égoïsme, de peurs, d’attaques, de haine, de jugements, de la course à l’argent, de ‘l’oublie de l’autre, de la possession
Et cela, à chaque fois, pourtant je devrais y être habitée maintenant, me fait l’effet d’une claque dans ma gueule.
Pourtant, toutes ces divisions, ces égoïsmes, une fois qu’il y a une catastrophe dans ce monde, tous oublient leurs clivages, la couleur de leur peau, le sexisme, le racisme, leur appartenance politique ou religieux, et ils deviennent comme dans mon monde; ils s’entre-aident tous!
Dans ces moments là, on devient humain avant tout. Pour le bien des autres.
Faut il une catastrophe pour cela? Ne pouvons nous  pas rester comme ça constamment?
Ces moments là, me redonnent l’espoir qu’on SAIT être humain, qu’on SAIT se comporter humainement, et c’est pour cette raison là que, même pendant mes moments de forte tristesse bi polaire je veux continuer à vivre , que je crois fortement qu’on peut vivre ensemble, ces catastrophes nous le montrent bien.
Cet espoir là, me fait vivre.
Ces espoir là, fait que je crée une gouvernance circulaire, car je crois profondément qu’on en est capable, de gouverner ensemble, si nous renforçons nos bons cotés et que nous apprenons à nous écouter.
merci de me donner cet espoir, merci à vous!
Tags:
Aucun commentaire

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre