le travail d’enfant est morale?

le travail d’enfant est morale?

enfant travailleurOkay, j’avoue, j’ai un noeud dans mon cerveau là, car je n’arrive pas à me former une opinion précise. Les enfants dans les pays comme Bangladesh, l’inde etc. souvent travaillent.

Comme la plupart je suis contre le travail d’enfants, mais aussi plusieurs choses me trottent dans la tête;

Ces enfants n’ont pas de quoi manger, manger est plus important que l’éducation. Si je boycotte ces produits, je leur enlève du pain de la bouche

Moi même, je n’ai pas les moyens d’acheter local, trop cher

Même les grandes marques maintenant, donc des produits qui coûtent cher, utilisent des pays comme ceux qui font travailler les enfants

Comment faire pour que ces enfants ne travaillent, pas, vont à l’école, sans que pour autant cela enlève des moyens financiers à leur famille?

Comment faire pour qu’il y a plus de produits, fabriqués en France uniquement (ou en Europe) et que cela soit pas aussi cher?

Comment faire pour que nos gouverneurs créent une loi, qui incite lourdement la fabrication en Europe et qu’on arrête de délocaliser?

Voyez vous, il est facile de dire de boycotter, je veux bien… mais ma conscience ne sait pas comment faire, ni mon portefeuille d’ailleurs…

Qui peut m’aider dans mes réflexions?

1Commentaire(s)
  • DM
    Posté à 17:56h, 02 décembre Répondre

    Hélas, on les connaît les principales causes de l’exploitation des enfants par le travail :

    la pauvreté essentiellement, quand les parents ne gagnent pas assez d’argent pour nourrir et loger leur famille alors les enfants sont forcés et se sentent obligés de travailler pour les aider.
    En cause aussi l’absence de certificat de naissance dans certains pays, l’intérêt des employeurs (encore merci le Capitalisme mondial), les crises humanitaires et les catastrophes naturelles.

    Le problème majeur est que beaucoup d’enfants ne vont pas à l’école, c’est la première conséquence de la pauvreté. Bien que l’école soit gratuite dans de nombreux pays, les fournitures et les frais liés à la scolarité (distance, transports) coûtent encore trop cher pour beaucoup de familles.
    La scolarisation serait le moyen le plus sûr de lutter contre le travail des enfants : un enfant qui va à l’école sortira de la pauvreté car il pourra avoir un travail et à son tour il aura les moyens d’envoyer ses enfants à l’école…
    Nos gouvernements doivent inciter les pays concernés à s’engager à rendre la scolarisation obligatoire avec des écoles gratuites.
    Plus actions devraient aussi être menées au plan international pour empêcher le drame des enfants soldats (l’exploitation de guerre).
    Des organismes comme l’IPEC, l’UNICEF ou l’OIT sont actifs et expliquent aussi aux chefs d’entreprises qui embauchent ces enfants pourquoi il ne faut pas le faire.

    Et nous, simples citoyens, que pouvons nous faire face à cela ?
    Etant consommateurs des pays « riches », évitons d’acheter des produits fabriqués par des enfants : si le produit est trop bon marché, si l’étiquette indique une fabrication en Chine, Inde, Bangladesh, Népal…à boycotter.
    S’il y a un boycott massif, cela peut être coercitif.
    On peut toujours faire des dons à des organismes reconnus ou mieux, parrainer un enfant ou sa famille.
    Comme le dit Esther, faire en sorte que nos gouvernants créent une loi qui incite lourdement la fabrication en Europe et qu’on arrête de délocaliser : un certain protectionnisme comme le font les E.U ou le Japon.
    D’un autre côté, grâce à des politiques d’ouverture à la mondialisation, ces pays pauvres ou en voie de développement peuvent accroître leurs opportunités et rentabiliser leurs richesses, et ainsi réduire le besoin de faire travailler les enfants.

    D’après les derniers recensements, environ 50 millions d’enfants en moins travaillent entre 2008 et 2012…mais pas de recul en Afrique subsaharienne, où les enfants sont forcés de travailler dans l’agriculture, avec leurs parents. Les contraintes climatiques et le manque d’eau sont aussi responsables, le problème est vaste…

    Peace.

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre