la richesse de la pauvreté

la richesse de la pauvreté

monnaie dans mainsLoin de moi de faire la promotion de la pauvreté, je suis passée par là et je suis même encore dans ce cas, je sais ce que c’est et je ne le souhaite à personne. Bon, pas à vie en tous cas.

Mais, et il y a un mais… Comment veut on qu’on nous gouverne convenablement, par des personnes qui pour la plus grande partie, ont vécue une vie de riche? Comment voulez-vous qu’ils comprennent ce que c’est de  ne pas savoir comment nourrir ses gosses, de devoir passer par les restos du coeur? De devoir choisir entre payer le loyer ou la nourriture?

De l’autre coté, il y a néanmoins une inestimable richesse dans la pauvreté. Cela rend créatif, cela rend compréhensif, cela rend (paradoxal que cela peut sembler) généreux, car les personnes pauvres savent ce que c’est donc sont plus enclins à aider autrui.

Quand je lis qu’on augmente la RSA de 1.04 pourcent, je rigole. L’inflation est bien plus haute que cela. Et je me demande: “mon Dieux, que vont faire ces pauvres gens avec 4 euros de plus par mois? Ils se sentiront si riches qu’ils seront perdus! Hahaha!

Ceux qui décident cela, ils ont tout compris!

Ici on semble penser que des personnes vivant avec la RSA sont des profiteurs (pareil avec ceux qui ont la malchance de ne pas pouvoir physiquement travailler et vivent donc avec e AAH) mais franchement, vous en connaissez beaucoup de personnes qui aiment vivre dans la précarité?

Non  franchement, je ne souhaite à personne de connaître la pauvreté, mais je pense que c’est une expérience par laquelle chaque personne devrait passer, ne serait-ce qu’un petit instant de leur vie, pour comprendre, pour savoir ce que c’est.

Les personnes les plus généreuses que j’ai connues, étaient (presque) toujours des personnes qui’ n’avaient pas grande chose, mais ils te donnaient avec le cœur.  Pour la série “Joy” on tournait une épisode à Riga, juste après la tombée du mur de Berlin, et les gens y étaient extrêmement pauvres. Je me souviens qu’ils venaient travailler pour 5 dollar par jour et ce qui les rendait  le plus heureux, était de pouvoir manger dans la cantine du studio. Et le jour que je suis partie de là, ils étaient là, avec des petits cadeaux dans leurs mains, plein de gentillesse et de gratitude. Cela m’a tant touché!

La plupart de personnes que je rencontre sont surprise d’apprendre que je n’ai pas d’argent, et que je n’en ai pas fait avec ma carrière d’avant. Pourtant, quoi que j’aimerai bien avoir plus pour pouvoir vivre convenablement, je n’ai jamais vécue pour l’argent, ayant d’autres priorités. Non, je n’ai rien de cette époque, autre que mes souvenirs, qui, eux, sont ma richesse. Mes rencontres sont ma richesse.  Mes expériences le sont aussi, car elles me permettent de mieux comprendre autrui et d’essayer de trouver des solutions aux problèmes de la société.

Si il y a une seule raison pour moi de me mettre à la politique, c’est celle là. Pas l’argent, ni le pouvoir, car pour moi la richesse n’est pas là.

La vraie richesse est dans le partage.

Maintenant, il est important qu’on résous le problème de la précarité, et qu’on fasse mieux circuler la richesse financière de ce monde. Car il y a assez pour tous, seulement c’est bloqué par la pauvreté d’esprit de ceux qui ont peur de tout perdre. Je ne suis pas contre la richesse économique, que ceux qui veulent gagner plus;, le font! bien sur! Mais il faudrait qu’ils connaissent un peu la pauvreté financière pour savoir trouver la richesse de l’esprit et ainsi font mieux circuler.

J’ajoute néanmoins que j’ai aussi connu des personnes riches qui étaient merveilleuses, hein? Mais peu, si peu…

 

Aucun commentaire

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre