Gouvernance circulaire© explication intégrale

Gouvernance circulaire© explication intégrale

gouvernance circulaireLa forme est, au lieu d’être pyramidale, circulaire. Le mot Pouvoir est remplacé autant que possible par le mot « devoir »

Imaginez un cercle avec 5 petits cercles dedans… entourez ce cercle par 5 autres cercles avec 5 petits cercles dedans.
Ce premier cercle, représente 5 personnes, 5 gouvernants qui circulent pendant 5 ans. Chaque année, il y aura l’un d’entre eux , qui a la place de représentant officiel ( pour interagir avec le monde international) et les 4 autres continuent sur place  d’agir. Tous les cinq ont la même fonction, même salaire, mais chacun vient d’un autre parti politique.

Pour mieux collaborer il y a un rôle d’animateur/ facilitateur qui ne vote pas mais rappelle les règles du jeu, pacifie les conflits, rend compte aux électeurs, suit des indicateurs d’atteinte des objectifs promis, etc.

Les citoyens tout comme maintenant, peuvent créer des partis et se faire élire. Mais ce sont les 5 premiers partis élus par le peuple qui seront mis en place. Peu importe le nombre de votes qui se sont portés sur les uns ou les autres, chacun des 5 aura une place égale, et donc il y aura 5 dirigeants qui doivent collaborer ensemble.

(Par exemple un parti A fait 30%, un parti B fait 20%, un parti C fait 12%, un parti D fait 9%, un parti E fait 4%, les autres partis faisant moins que 4%, il y aura un représentant du parti A, un représentant du parti B, un représentant du parti C, un représentant du parti D, un représentant du parti E, et c ‘est tout.)

Quand ils doivent prendre des décisions, si désaccord total, on arrive à un vote entre eux. Là, c’est bien sur la majorité qui l’emporte. Si toutefois, et ceci n’est pas dans leur intérêt, désaccord continue à exister, ils seront simplement supprimés de leur poste et des nouvelles élections auront lieu.

Chaque président aura le même salaire, même « pouvoir », et les salaires n’étant pas la principale raison d’être élue, les salaires seront de bonnes, mais raisonnables salaires. Il n’y aura plus de rôle de première dame non plus.

Pour les élections, chaque parti présente une liste avec une personne pour chaque rôle, et les citoyens voteront selon Condorcet, selon plusieurs critères, la capacité de coopérer, leur programme et leur compétence.

Il est interdit d’y présenter des personnes qui ont des liens directes ou indirectes avec des grandes industries, pharmaceutiques, bancaires, monsanto ou autres.

Autour de ce cercle, il y aura neuf autres cercles, les « ministères », ici appelé des cercles exécutifs.

Même principe, 5 « exécuteurs » des partis différents, des partis des présidents. Initialement  présents sur la liste de vote, donc élus par les citoyens. Chacun a le même rôle et chacun à son tour, par ordre alphabétique, représente le pays, pendant que les autres continuent à fonctionner dans le pays.

Il y aura les cercles de :

1 cercle national

2 cercle international

3 cercle de santé

4 cercle de l’économie

5 cercle de l’éducation

6 cercle de la justice

7 cercle de la culture

8 cercle de la sécurité

9 cercle de l’écologie

Ensuite, il y a un cercle de vote de loi. En dehors des autres cercles, indépendant. Les lois y seront proposés et votés par des citoyens tirés au sort. A l’intérieur de ce cercle, il y aura un cercle qui produit et reçoit des propositions de loi, un cercle de filtrage, selon urgence et faisabilité, un cercle d’écriture de lois, avec un groupe de spécialistes de droit, d’économie et de sociologues.  Il met en forme chaque proposition.

Une fois mise en forme, la proposition de loi passe dans le quatrième cercle, d’abord à numéro 1, qui synthétise le projet pour le rendre compréhensible par tout et chacun.  Numéro un (le synthétiseur) passe ensuite le projet synthétisé dans la main de numéro 2 ainsi que numéro 3. Numéro 2 trouve toutes les avantages d’un tel projet et numéro deux tous les éventuels désavantages.

Un représentant de chaque cercle, donc de numéro 2 et de numéro 3 emmènent ensuite le projet dans le cercle des votants.

C’est là où le vote commence. Le cercle des votants consiste en un nombre à définir, mais disons pour l’instant 201 personnes, tirées au sort parmi la population. Il y a une sorte de tribunal de propositions de loi. On présente la loi synthétisée, à ce cercle, ensuite vient l’opposition et la défense.

Les votants, seront tirés au sorte et c’est un devoir civique. Les quelques jours pour voter, seront pris en charge financièrement par l’état et leurs éventuels employeurs devront laisser la place, comme dans le cas des jurés de tribunal. Les noms des votants ne seront pas connus par d’autres personnes que celles qui ont fait le tirage et celles-ci seront tenues par le secret. Les votants n’ont pas le droit de parler avec personne en dehors de la période de vote et seront mis à l’écart. On peut aussi faire voter plusieurs lois en même temps, créant plus de cercles de vote.

Et un cercle judiciaire, bien sûr complètement autonome. Fonctionnant sur le modèle actuel, et comme il n’y a plus un seul parti en place, il n’y aura plus le risque d’avoir des magistrats appointés par la seule raison de pouvoir être un aide pour le pouvoir en place.

Et un cercle de représentants internationaux, comme maintenant le sont les députés européens, eux, seront élus par les citoyens, exactement comment cela se passe maintenant, le temps que tous les pays et l’Europe se met à utiliser ce système circulaire.

 

 

Explications, fonctions de chaque institut

Cercle présidentiel :

5 présidents de 5 partis différents, chacun a une année de représentation internationale, tandis que les autres restent sur place (sauf en cas d’urgence mondiale)

Leur rôles :

1 la nomination des 5 membres, et des présidents du conseil constitutionnel

2 le droit de saisine du Conseil constitutionnel

3 ils nomment aux emplois civils et militaires de l’Etat

4 ils représentent le pays chacun à tour de rôle (rôle de première dame n’existe plus)

5 ils co-dirigent l’armée avec les généraux des armées, en cas de grosse pression et urgence de guerre, la décision finale sera prise par les 5 en vote direct. Majorité gagne.

6 ils proposent aussi des lois (mais en cas exceptionnel, car les propositions viendront plus des régions)

7 ils nomment les ambassadeurs

8 ils négocient et ratifient les traités mais ne s’occupent pas de la monnaie locale

9 ils ont le droit de faire grâce

10 ils tiennent un conseil des exécuteurs (ministres représentants de cette année) une fois par mois

11 ils signent les lois pour les rendre légales et applicables

12 ils tranchent en cas de différences entre les exécuteurs (ministres)

Les cercles exécutifs

1 cercle national

2 cercle international

3 cercle de santé

4 cercle de l’économie

5 cercle de l’éducation

6 cercle de la justice

7 cercle de la culture

8 cercle de la sécurité

9 cercle de l’écologie

chaque cercle s’occupe d’exécuter plusieurs tâches:

1 logement, routes, constructions, transport, police (insertion notion police pour animaux)

2 ambassades (circulaires aussi), aide aux pays, signer accords internationaux, immigration, contacts internationaux

3 fonds national unifié santé, gestation hôpitaux, nutrition, handicap

4 impôts (prélevés à la source pour salariés), économie circulaire, emploi, distribution des budgets, commerce, retraite, allocations, pensions, création de monnaie locale et gérance monnaie internationale

5 programme et gestation écoles, service civique,relations humaines, insertion sociale

6 gestation prisons, droit pénale, aide aux victimes, autorité sur familles (enfants tutelle)

7 patrimoine culturelle, subventions associations culturelles, échanges interculturelles,

8 armée, services secrètes, cohésion entre services, cellule anti terrorisme, service coopérative mondiale de police

9 énergie, agriculture végétale, bien être animale, sauvegarde espaces naturelles, climat, prévention pollution, science

fonds national unifié santé je propose de créer un nouveau système de santé, j’estime qu’on peut largement avoir une couverture totale, sans avoir recours aux mutuelles; la prévention, une meilleure forme de nutrition ainsi qu’une meilleure aide à la santé mentale. Éduquer les citoyens à mieux gérer leur santé et ne pas profiter des urgences à tout go.  Une visite aux dentistes chaque 6 mois (la toute première visite ainsi que les soins nécessaires pour assainir la dentition seront pour le compte du patient, ensuite chaque visite est remboursée) apprendre l’hygiène buccale et corporelle dans les écoles. Je trouve aussi qu’une système de santé, ne doit pas être en rapport avec les allocations et retraites, donc séparation de systèmes.

service civique l’armée n’est plus obligatoire, mais je crois nécessaire pour les jeunes et ceux qui se proposent volontaires, de participer à une service civique de trois mois. Ce même service pourrait être appliqué pour des jeunes délinquants, en apprenant la discipline, le respect, l’estime de soi, et en  même temps contribuer à la société

insertion sociale Les personnes qui viennent dans ce pays, les migrants, réfugiés etc, devraient participer à un programme d’insertion, on y apprend la langue française, la culture et les habitudes ainsi qu’un éventuel reconversion de leurs diplômes et spécialités. Ainsi que des personnes ayant eu une vie dans la rue ou bien dans le système carcérale; pourront participer à un programme d’insertion.

Monnaie locale, inventer un système de monnaie locale, qui n’a rien à voir avec l’euro, qui lui sert pour les échanges internationales, permettant les villes et villages de s’autogérer en cas de crise économique, ainsi que d’avoir un marché à coté (en plus) style SEL, non imposable

 

Ce qui reste en place

 Quoique tout ce qui “gouverne” devient circulaire, pas tout ce qui fonctionne change tous les 5 ans de gouvernance, car ce qui doivent rester, sont ceux qui ne sont pas élus mais ont leur travail au sein des fonctions administratifs. Cela est important, car ils connaissent parfaitement les dossiers en cours, sont spécialistes de leur domaine et doivent continuer à fonctionner ensemble, incluant à chaque nouvelle gouvernance, les nouveaux représentants respectifs ( “présidents, ministres“)

Donc de cette façon il y a un cercle à l’intérieur de chaque cercle, qui donne la stabilité, qui reste. Le cercle administratif dans lequel se trouvent:

5 secrétaires “personnelles” , un/une pour chaque “ministre” ou “président”

des secrétaires administratifs

les adjoints administratifs

des agents de services techniques

les juristes

Un spécialiste économique

Des spécialistes dans le domaine de chaque cercle (santé, éducation etc)

Des secrétaires exécutifs

Des  intérims pour des périodes nécessaires à exécuter des tâches spécifiques

Les chauffeurs des “gouverneurs”

 

 

Le cercle de création de lois

Même dans une gouvernance circulaire, il est important de séparer deux choses; ceux et celles qui créent et votent la loi, et le cercle judiciaire.

Où trouve-t-on des idées de propositions?

Plusieurs façons possible: Les représentants (présidents ou ministres) peuvent en proposer, tous les cantons auront un bureau où les citoyens peuvent travailler ensemble pour, une fois par an, proposer des lois cantonales, et un cercle d’anciens représentants va être mise en place plus tard pour proposer des lois nécessaires à la bonne gestion du pays. Ils formeront le premier cercle.

Bien sur,  cela ne veut pas dire que leurs idées sont nécessaires ou prioritaires, et c’est pour cela qu’elles passent à travers une forme de filtrage, un triage si on veut. Donc les idées venant du premier cercle, passent dans le deuxième, où se trouvent 5 personnes principales dans chaque domaine d’expertise selon la proposition de loi, chacune mise en place par chacun de “présidents” Elles trient selon l’urgence ou l’importance ainsi que sur leur faisabilité.

Chaque proposition ainsi approuvée, passe donc nécessairement au troisième cercle, qui est un groupe de spécialistes de droit, d’économie et de sociologues.  Il met en forme chaque proposition.

Une fois mise en forme, la proposition de loi passe dans le quatrième cercle, d’abord à numéro 1, qui synthétise le projet pour le rendre compréhensible par tout et chacun.  Numéro un (le synthétiseur) passe ensuite le projet synthétisé dans la main de numéro 2 ainsi que numéro 3. Numéro 2 trouve tous les avantages d’un tel projet et numéro deux tous les éventuels désavantages.

Un représentant de chaque cercle, donc de numéro 2 et de numéro 3 emmènent ensuite le projet dans le cercle des votants.

C’est là où le vote commence. Le cercle des votants consiste en un nombre à définir, mais disons pour l’instant 201 personnes, tirées au sort parmi la population. Il y a une sorte de tribunal de propositions de loi. On présente la loi synthétisée, à ce cercle, ensuite vient l’opposition et la défense.

Les votants, seront tirés au sorte et c’est un devoir civique. Les quelques jours pour voter, seront pris en charge financièrement par l’état et leurs éventuels employeurs devront laisser la place, comme dans le cas des jurés de tribunal. Les noms des votants ne seront pas connus par d’autres personnes que celles qui ont fait le tirage et celles-ci seront tenues par le secret. Les votants n’ont pas le droit de parler avec personne en dehors de la période de vote et seront mis à l’écart.

On peut ainsi créer plusieurs cercles de votes de loi, pour une vitesse supérieure.

 

Cercle des votants pour l’Europe (députés)

Comme on doit fonctionner avec l’Europe tel qu’il est aujourd’hui on est encore obligé d’avoir des députés, donc cela continue à fonctionner en tant que tel : chaque parti existant présentent ses candidats et les citoyens votent. Ceci jusqu’à ce que l’Europe aussi devient circulaire et ce système change, car dans ce cas, chaque pays europeen aura la même quantité de votants, ayant les mêmes droits, quoique pas les mêmes devoirs, car les pays n’ont pas la même surface ni population. Mais les décisions prises, les lois votées, ont le même impact sur chaque pays, aussi petit soit-il.

Cercle judiciaire

Pour L’instant ceci fonctionnera de la même façon qu’il fonctionne actuellement

Cercle constitutionnel

Comme le système est circulaire et donc changé, il y aura un cercle avec des personnes qui font évoluer la constitution au fur et à mesure, car elle sera évolutive. Tout comme le gouvernement. Comme les présidents seront 5, ce seront les présidents qui doivent coopérer pour en désigner les personnes constitutionnelles. Passant à travers le filtrage de 5 personnes, la constitution sera plus équitable pour tout le monde.

Cercle des territoires Françaises

Chaque territoire aura son représentant, voté par le peuple du territoire, ils travailleront ensemble pour l’intérêt de ce territoire, surtout sur les placements des armées, l’écologie et l’échange avec les autres pays. Ce sont eux qui connaissent le mieux leur écologie et culture. Il coopèrent avec les cercles exécutifs, proposent aussi des lois au cercle de création des lois et font les aller –retours vers le cercle dans leur territoire qui consiste comme pour le cercle des présidents, en 5 personnes élues là bas.

La façon pacifique pour arriver à un basculement de la gouvernance actuelle vers une gouvernance circulaire est d’utiliser le système actuel. Créer un parti qui propose ce système, le faire connaître au grand public et obtenir un président de ce parti.  Une fois élu, il a fait connaître son souhaite de basculer vers ce système circulaire. Il propose donc un référendum où le peuple vote pour ce système et ainsi il pourra le mettre en place.

Donc il y aura des nouvelles élections, ou chaque parti peut proposer sa liste.

Sur leur liste, on propose un président, un exécuteur de l’écologie, l’économie etc Les citoyens peuvent voter selon le scrutin de Condorcet selon les critères

 Accord sur la vision politique proposée

Faisabilité des propositions (compétence des membres de la liste, équilibre économique, acceptabilité par l’opinion, impact international…)

Dynamique collective de la liste (attribution des rôles, intégrité, harmonie, entente, diversité…)

Il y aura donc 5 listes qui seront élues, peu importe leur pourcentage, ce sont celles-ci qui seront prises pour gouverner. Pourquoi ?

Bien  sûr cela semble pas juste de prendre 5 partis, ayant chacun un pourcentage différent de vote en leur distribuant l’exacte même place de “president”. Mais… ce n’est pas parce que 30 pourcent aime Macron, 20, le Pen, 15 Melenchon, 12 Fillon et 6 Hamon (c’est à titre d’exemple) que seul Macron devrait être représenté. Cela c’est bien plus injuste. Si on a  5 enfants, chacun a son droit d’exister. Bien sûr il est impossible de donner autant de place à chacun de nos millions de citoyens, mais 5 représentent mieux le “peuple” que un seul. Puis, si on vote en plus pour cette même majorité à l’assemblée (ce qui appartient bien sûr au système actuel), ce président a bien trop de “pouvoir” et on arrive à une presque dictature.

Ces partis, par des restrictions, devront travailler ensemble, apprendre à collaborer et trouver des compromis. Si ils n’y arrivent pas, ils perdent leur place à toujours et il y aura réélections.  Une fois qu’on a appris comment on peut collaborer, trouver des idées ensemble et qu’on a surtout appris que la différence est une richesse, pas une opposition, on pourra se passer des partis complètement.

Pourquoi 5 partis/présidents ?

Quand une proposition doit être traitée par une seule personne, cela passe par le filtre de ses préférences, ses liens économiques éventuelles et ses amitiés. Quand la même proposition passe par 5 personnes, le risque de conflits d’intérêt sont moindre, car elles n’ont pas les mêmes intérêts. (et perso je me méfie d’une seule personne qui peut prendre des décisions pour notre armée)

Quand un peuple a plusieurs partis et seulement  un parti gagne, cela c’est faire abstraction des autres pour la présidence. On ne peut pas faire simplement abstraction des autres parce qu’ils représentent une minorité. Comme on ne peut pas non plus voter pour chaque citoyen, je pense que prendre 5 choix différentes en compte est plus démocratique. (j’ai pris le chiffre 5, car 5 ans de présidence, chacun jouera le rôle un an)

Quand le président actuel appartient au même parti que la majorité voté dans l’assemblée, cela représente le risque de dictature et donne trop de pouvoir au président.

Avoir des députés influencés par leur parti pour aller voter, est moins démocratique que de faire voter les citoyens mêmes, qui sont bien plus diversifiés que l’assemblée nationale.

Avoir le système circulaire dans les cercles des executants, actuellement nommés ministères, a l’avantage que les ministres travaillent ensemble et seul l’un d’eux fait le rôle de représentant, pendant que les autres continuent à bosser. Comme salaire plus basse, car une honneur de travailler, non pas un pouvoir, et responsabilités partagées, on pourra aller plus vite et filtrer les conflits d’intérêts encore.

Comment appliquer ceci sur un plan mondial avec les problèmes actuels ?

Ce qui se passe dans un pays, peut avoir des impacts sur un autre pays, par exemple, la déforestation, la surpêche, les grandes industries polluantes etc.

Une fois mise en place ce système dans le pays, ensuite dans l’Europe, on pourra avoir une gouvernance circulaire dans chaque pays, ainsi qu’une grande gouvernance circulaire Européenne, où chaque état/pays, aura la même quantité de votants (ce que nous appelons maintenant des députés) et ensemble ils voteront pour tout ce qui concerne les intérêts généraux.

Le cercle Européen

Chaque pays vote pour des listes présentés par leurs partis respectifs, selon la vote de Condorcet. Chaque parti présente une seule personne. Toujours on votera selon les mêmes critères

Accord sur la vision politique proposée

Faisabilité des propositions (compétence des personnes proposées, équilibre économique, acceptabilité par l’opinion, impact international…)

Dynamique collective de la personne (intégrité, harmonie, entente, diversité…)

 

 Ces 5 personnes qui auront gagnées, donc de 5 partis différents, représenteront leur pays en Europe et voteront les lois.

Qui crée les propositions de loi  Européennes?

Chaque pays, peut venir avec des propositions, selon leur besoin, sur les sujets d’écologie, économie, santé, éducation. Une fois bien travaillé leur proposition, via le cercle de créations de loi dans leur propre  pays, ils peuvent présenter celles-ci dans le cercle Européen. Cela fonctionnera de la même façon que sur le niveau national, mais ici on prend en considération le continent.

Les sujets à gérer dans le cercle de l’Europe

Par exemple, la déforestation, la gérance des migrants (la quantité à inviter par contre dépend de la taille du pays) la pêche maritime, l’armée européenne, les échanges culturelles, la monnaie européenne, ou mieux dans un futur une monnaie mondiale, pour arrêter ses fluctuations et guerres économiques, et la natalité. On incite la population à ne pas dépasser deux enfants par femme, en leur donnant des allocations jusqu’au deuxième enfant, pas plus. En leur proposant des stérilisations systématiquement après leur deuxième accouchement, contre une prime. Les femmes ayant eu qu’un seul enfant une fois arrivées à la ménopause recevront une certaine somme d’argent et celles qui n’en ont pas eu, une somme plus large. Bien sûr, les naissances multiples ou enfants adoptés seront toujours aidés ainsi que les enfants nés avant cette proposition de loi. Chaque personne sera responsabilisée pour chaque enfant de plus et payera la charge totalement, l’accouchement, école etc. Bien sûr, il faudra informer de la nécessité de ceci, par les médias, l’éducation etcétera, mais pas imposé, plutôt incité.

Une autre chose qu’on doit gérer ensemble, est le sable, maintenant pris dans la mer, de façon libre. Ceci crée problèmes de courant, tsunami, échouages de baleines, un marché noire.

Plus qu’on est d’habitants, plus on aura besoin de sable pour construire. Donc, mondialement, travailler sur un accord sur cela, imposer hautement le sable, les produits utilisant le sable et inciter à utiliser plutôt des produits recyclés, remplaçant le sable dans les constructions des immeubles, autoroutes et autres.

L’énergie

Chaque pays a certaines avantages, l’un a plus de soleil, l’autre le vent, l’autre encore la mer. Les pays dépendent trop les uns des autres, ce qui crée des conflits et dépendances. Tant qu’on a encore besoin de l’énergie nucléaire, les pays qui peuvent investir dans un tel système gèreront les autres pays. Pour éviter cela, il faut commencer à rendre chaque pays aussi autonome que possible, utilisant en priorité ses propres ressources. Le Cercle Européen devra veiller à cette possibilité pour chaque pays et aider sans contre parti, avec l’argent Européen ou mondial. L’argent économisé en payant moins de députés (un nombre de 5 par pays serait plus que suffisant) pourra servir à ce but.

L’économie Européenne

Chaque pays participe à l’économie de gérance Européenne par 5% de leur capacité économique.  Il y aura une banque Européenne qui gère le trafic entre pays. Elle serait aussi gouvernée par le cercle Européen, qui change tous les 5 ans, pour ne pas créer des abus. Petit à petit on va devoir effacer ou payer ces dettes, pour sortir du système de crédit qui va droit dans le mur. On ne peut plus croitre, il faut mieux circuler.

Le cercle mondial

De cette même façon, on peut créer un cercle mondial, consistant en 6 cercles de chaque continent. Dans chaque cercle continental, par exemple le cercle Européen, il y aura 5 personnes élues. Il y aura des élections continentales où chaque pays présentera une personne. Chaque pays( le peuple)  doit voter 5 personnes, donc logiquement ils prendront un de leur pays, et 4 des autres. Les 5 gagnants iront dans le cercle continental qui se trouvera dans le cercle mondial.

Dans le cercle mondial, on gère tout ce qui touche à la planète et ce pendant 5 ans. Chaque cercle aura une personne par an, qui soit le représentant médiatique.

Les 30 personnes du cercle voteront et décideront pour l’écologie, où envoyer les aides aux pays dans le besoin, économique, sanitaire ou autre. Ils décideront sur ce qui se passe dans notre espace, les programmes d’armes  nucléaires et comment les supprimer. La sauvegarde de la vie dans la mer et sur la terre, animale et végétale.

Ils pourront lourdement sanctionner les pays qui ne tiennent pas les accords sur l’écologie. Car les pays jetés en dehors du cercle mondial, n’auront plus aucune aide des autres pays  et cela n’est pas dans leur intérêt.

Aide étant, accueil des migrants, envoie des armées, envoie d’assistance en cas de catastrophe naturelle, partage et échange de produits nécessaires. Bien sûr un tel pays peut réintégrer le cercle, une fois réélections pour des nouveaux représentants dans ce pays.

Les critères qui rendent le tout possible

  1. Ce système est plus démocratique car au moins 5 partis différents sont représentés et  les citoyens peuvent proposer des lois ainsi que les voter eux mêmes. En cas de mauvais comportement des élus ils seront simplement remplacés. Il n’y a plus l’immunité diplomatique qui les protège de punition en cas de fraude.

  1. Les décisions passent à travers plus de filtres et sont donc moins influençables par les lobbies. Les lois proposées pourront être créés et votées dans plusieurs cercles en même temps ce qui met les choses plus vite en place. En cas d’urgences différentes en même temps, on aura plus de présidents disponibles´ pour se déplacer ainsi que quand le représentant de cette année est en mission, les quatre autres continuent sur place à diriger le pays.

  1. Sur le plan continental et mondial, les cercles seront plutôt concentrés  sur l’écologie, la gestion de la natalité, l’accueil des immigrés , la gestion de l’énergie, famine, pêche Marine, monnaie mondial ainsi que la gestion des pôles et de la santé.

  1. Chaque pays contribue financièrement selon un pourcentage de recettes de leur économie, c’est à dire 5 pour-cent de recettes de leurs impôts payés par leurs contribuables, ne prenant pas en compte la dette d’état .En dehors de leur dette qui devra être effacée au plus vite, pour arrêter le système de dépendances des dettes. Ainsi que chaque pays met à la disposition de l’armée continentale et mondiale un pourcentage de personnes selon leur population.

  1. Chaque pays a la même quantité de votes, et les cercles changent chaque 5. ans pour ne pas creer des liens avec des multinationaux qui pourraient influencer leurs actes dans leur seul intérêt économique et non pour l’intérêt mondial. La transparence est obligatoire, le cercle mondial dans le cas d’urgence obtient la décision la plus importante. Les cercles continentaux sur les pays, si cela regarde la gestion de ressources vitales, par exemple l’air, la famine, guerre, ou l’eau.

  1. En absence de cooperativité entre les élus, ils seront remplacés simplement, car devenus obsolètes, par réélection par le peuple. Les créations de loi, permet de les adapter au fur et à mesure du besoin de peuple ou de l’écologie. Créant plusieurs cercles de vote de loi, permet d’aller plus vite, ainsi que la constitution sera constamment révisée et mise à jour dans cette même façon.

  1. Comme les élus ne peuvent pas avoir des liens directs ou indirects avec aucune structure financière ou multinationale, ils seront moins influencés par ceux ci, ainsi que comme il y a des personnes venant de différents partis, les décisions devront passer par plusieurs filtres ( individus) . Les citoyens votant et non pas les partis, enlevé encore plus de cette influence. Comme personne ne sait en avance qui va voter pour quelle loi, ni que quelle loi va être votée en avance, les multinationales ne pourront pas essayer d’influence l’opinion publique par les médias. Les cercles continentaux géreront ce qui est dans l’intérêt écologique ou de population, mais pas ce qui se passe au niveau national, culturel ou meme religieux, tant que ceci n’intervient’ pas dans ce qui appartient à tous, c’est à dire, l’écologie, santé etc. Chaque pays’ peu importe la taille a la même quantité de votants pour que les grands pays ne piétinent pas sur la minorité dans leur seul intérêt. On a la même quantité de vote, mais pas la même quantité de devoirs car cela dépend des ressources des pays.

  1. Chaque cercle a sa propre tâche et ne peut la transgresser. Les 5 représentants dans chaque cercle doivent fonctionner ensemble et chacun est donc au courant de ce que fait l’autre ceci sur le plan national ainsi qu’international. En cas d’abus’ ils seront tous remplacés ce qui n’est dans l’intérêt de personne et fait qu’ils feront attention à ce que font les autres aussi. Une erreur faite, on perd la chance d’être élu pour toujours.

 

Aucun commentaire

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre