Et si nous laissions Hulot faire son boulot?

Et si nous laissions Hulot faire son boulot?

Hulot

Au risque de me faire des ennemis parmi mes amis, je préfère rester intègre. Je ne me suis jamais intéressée à la politique, avant qu’il y a bien des années Hulot pensait à se présenter aux élections présidentielles. Ce jour là, je me suis dite qu’il me fallait la nationalité française pour pouvoir voter. Pourquoi lui? Parce que c’est un homme issue d’un autre monde que la politique. Parce qu’il me semblait authentique. Parce que lui, il a réussi à faire parler de l’écologie plus que qui que ce soit d’autre, médiatiquement je veux dire.

Bref, nous voila bien des années plus tard et finalement il a une poste de taille. Et cela ne fait même pas deux heures qu’il est là et deja nous nous permettons de le juger sur chaque chose qu’il fait, chaque décision qu’il prend.

 

Il nous arrive à nous tous de devoir choisir entre la peste et la choléra au moins une fois dans notre vie. Dans mon cas, entre bien d’autres fois, lors des dernières elections, ou j’ai du choisir “contre”, plutôt que de pouvoir choisir “pour”.

 

imaginons un seul instant de nous trouver à sa place, de devoir arranger les dossiers que les autres ont laissé pourrir, sans s’en occuper. Et qui plus est, il doit choisir avec sa conscience et le peu de place pour bouger qu’on lui laisse. S’il décide l’un, il risque de perdre son job et du coup en même temps la possibilité de pouvoir avancer mieux sur d’autres dossiers. Si il décide l’autre, il risque le mécontentement du peuple… quoi qu’il fasse il est coincé entre deux portes.

donc, il prend l’option du moindre mal…

 

“Il y a des conflits d’intérêt, il gagne de l’argent avec les produits ushuaia, il roulait en Hummer, ou prenait l’avion pour tourner.”

 

okay… mais s’il n’aurait pas pris l’avion pour tourner, il n’aurait pas pu nous montrer le mal qu’on fait à notre planète. Il n’aurait pas pu médiatiser tout cela.

pour les produits, ce sont des contrats qu’il avait déjà avant de prendre pleinement conscience de l’écologie. Et, tout comme chaque être humain, il a son chemin à suivre.

nous, qui le jugeons si sévèrement, n’avons nous rien à nous reprocher? Moi, par exemple, je prône l’écologie, mais roule en diesel, faute de moyens de m’acheter une nouvelle voiture, je prône le végétarisme mais ne suis pas encore vegane, j’utilise encore des bouteilles en plastique. Des ondes wifi, me vaccine et ne trie pas toujours consciencieusement.

L’humain est rempli de paradoxes et nous faisons le mieux que nous pouvons, laissons lui aussi une chance de faire de son mieux.  Se battre  contre les lobbies et surtout contre les opinions des autres, est une perte d’énergie, mieux investie dans l’envie de vouloir faire avancer les choses.

5 Commentaires
  • dhersin
    Posté à 14:56h, 06 juillet Répondre

    Merci de le rappeller les coherence de l etre humain
    Oui chacun. Fait son chemin
    Je remercie Nicolas hulot pour ce qui ma transmit à Traver ces emission et on font de moi il vas. Faire de son mieux ….à noys de le soutenir avec des pensée positif

  • remy
    Posté à 16:12h, 06 juillet Répondre

    Entre la parole et les actes …j ‘ attend de voir , mais je n ‘ ose imaginé le conflit à venir sur l ‘ interdiction total des véhicules à moteurs thermique … pour les remplacé par des électriques ? alimenté par du nucléaire ? l ‘ éolien ne suffira pas .. Il va ce fracassé devant le mur de la réalité …

  • Denel
    Posté à 01:03h, 07 juillet Répondre

    Monsieur Juste Merci ! Ce qui se passe en ce moment me pétrifie. Donc ce billet fait du bien.

  • Phil
    Posté à 21:57h, 07 juillet Répondre

    Bien sûr qu’il faut laisser Hulot, Macron et tous ses ministres travailler. Juger, critiquer en permanence est une vraie spécialité française, souvent d’ailleurs l apanage de ceux qui ne font rien, où pas grand chose. Il y a un énorme renouveau en marche, des hommes et des institutions, saluons-le et que ceux dont la spécialité est le jugement, juges sur les actes. On hérite toujours d’une situation, les contraintes sont multiples et le changement prend du temps. Alors reconnaissons le cap, les changements positifs, le temps passé à juger, passons-le à contribuer, encourager, supporter mais de grâce, laissons-les travailler et sachons reconnaître les résultats, dans la durée….

  • mazalon
    Posté à 09:50h, 08 juillet Répondre

    Hello ,Cela fait quelques jours que je voulais faire un article sur Nico .d’ailleurs j’avais commencé à écrire une tribune à son sujet .,Merci à Esther Kooiman de m’avoir précédé .Avis aux personnes qui veulent mettre des commentaires en prenant quelques lignes sur Voici , Paris match , Hola, Le canard enchaîné ..etc etc .il est inutile de mettre sur ma page des informations “poubelles” je suis dans une ville ou je reçois tous les journaux , et j’ai une très bonne connexion internet 🙂 Juste un petit conseil , quand vous voyez des informations “poubelles “prenez le temps de vérifier les sources..et surtout prenez le temps de faire des recherches sur les auteurs de ces “infos” …vous serez très très étonné 🙂
    Belle journée Franck

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre