débinairisons ce monde

débinairisons ce monde

blague binaireOn me dit des fois que je pose des questions très binaires sur mon mur de facebook, et que on ne peut pas me répondre car le monde n’est pas binaire. Oh, mais je le sais plus que bien! On est dans un monde de dualité, pourtant on a une politique où l’on est de droite ou de gauche. (ou du milieu, ou ni de droite ni de gauche) Pourtant on ne peut pas dire que ceux de droite sont les mauvais et ceux de gauche des bons, car c’est justement cela la pensée binaire.

Il y a des personnes qui partagent plus d’idées de la droite que de la gauche, mais cela ne veut pas dire que au fond d’eux, certaines idées de la gauche ne leur plaisent pas.

Par exemple,je suis végétarienne et donc je suis contre la chasse. Mais loin de moi l’idée que les chasseurs sont des mauvaises personnes,ils ont juste un hobby que je déteste et ne comprends pas. Et comme je sais qu’on peut bien changer de hobby, j’essaierais d’agir en faveur des animaux dans ce cas, car je préfère agir pour les plus faibles. Mais cela n’est pas contre les chasseurs.

J’aimerai que tous soient végétarien (au minimum) et abolir les abattoirs, mais cela aussi est binaire, et pas du tout lucide. La solution dans ce cas se trouve dans la meilleure façon possible de traiter les animaux, même si profondément je préfère que l’on les laisse en paix. Mais c’est une solution intermédiaire,non binaire.

Ce matin j’ai discuté avec François, dite Batdaf de la Meute, et avant de le connaître, j’ai bien sur comme tout le monde,effectué une recherche sur le site d’espionnage préféré, google. Et bien voilà qu’on lui décrit comme une personne de l’extrême droite. Okay… voyons un peu ce qu’il dit alors, et je regarde ses vidéo’s. Il est plutôt en rogne comme il se décrit lui même,et je trouve le personnage authentique et humain, et  il y a des idées avec lesquelles je suis d’accord. Par exemple la radicalisation et le fait qu’on doit la combattre. Je ne suis pas du style d’employer le mot combat, car pour moi ça a une connotation négative, mais sur le fond je suis d’accord.  Que le fait d’accepter des pauvres immigrés et de les traiter comme des sous humains n’est pas la solution. Que le fait de les stocker dans les rues ou dans des jungles n’est ni bien et sécurisé ni pour les habitants, ni pour les migrants. Notre république est laïque, et la burqua n’incite pas à la laïcité.Il dit lui même, que même si certaines idées vont avec son système de pensée, il n’est pas de l’extrême droite. J’ai trouvé notre conversation très intéressante ,même si pas toutes nos idées convergent, on est tous deux pour trouver une solution la meilleure possible, et qui sait, en continuant à discuter on va peut être finir par trouver une excellente solution pour le bien de tous.

Comme j’expliquais hier ici, c’est que j’ai du mal à comprendre l’histoire de la culture,mais que cela ne sépare pas notre vision, que cela puisse juste nous enrichir… moi, je ne demande qu’à comprendre mieux pour trouver des solutions.

Non,le monde n’est pas binaire, si nous voulons juste essayer d’écouter l’autre. L’opposé de l’amour, on dit que c’est la haine mais cela est binaire, car il y a d’autre opposés; l’ignorance, l’indifférence, pour n’en citer que deux.

Et c’est aussi du fait que j’aime sortir du système binaire que j’ai eu cette idée de gouvernance circulaire, même si je sais que pour l’instant cela reste juste une idée créative

Nous faisons tous parti de cette chaîne humaine, nous en  sommes tous un chaînon, et je suis sûre qu’on peut trouver des similitudes, des affinités, des points communs avec ceux qui nous semblent opposés et si nous nous écoutons et soyons ouverts,nous pouvons venir à des solutions intéressantes.

 

Aucun commentaire

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre