comment voir la corrida?

comment voir la corrida?

corridaJe vais commencer par remercier un ami aficionado, Loïc, qui a eu la patience et le courage de dialoguer avec moi sur sa passion, que j’ai essayé de comprendre. J’ai cherché vraiment une solution, pour que la torture et la mise à mort de ce spectacle s’arrête, mais qu’une autre forme se spectacle puisse naître, une sorte de juste milieu pour que les aficionados auraient quand même leur passion.

 

Ce n’est pas parce que je suis pour la vie et n’aime pas la souffrance, que je suis contre les personnes qui ont une passion que je ne comprends pas.

Hélas, il m’a expliqué que il n’existe pas de corrida sans mort. Et il est vrai que la mort fait partie de la vie. Et que l’être humain dans ses paradoxes, regarde la mort, joue la mort, dans des films, des jeux vidéo et mange la mort des êtres sensibles.

Il est aussi vrai que les animaux dans les abattoirs chaque jour subissent la souffrance et la mise à mort, même plus que pendant les corridas. Il avait raison en me disant cela.

Mais pour le moment, pas tous sont encore prêts à cesser de manger la viande, cela va prendre encore plus de temps.

Il a dit que sans la corrida certaines espèces de bovins certainement cesseront d’exister. Cela peut être vrai (même si je pense qu’il y aura des sanctuaires qui feront tout pour garder ces espèces) mais si une espèce doit vivre seulement pour être mise à mort, est-ce que cela a un intérêt? Je veux dire, imaginons que l’on crée une race humaine, pour les utiliser ensuite pour faire des tests de laboratoire dessus, ou pour se faire torturer dans des arènes, est-ce que cela serait éthique?

Ensuite, on fait abstraction du fait qu’un animal puisse vivre de la peur ou de douleur, mais le fait de lui rendre hommage ou de glorifier… dans ce cas l’animal ne sentirait pas cela non plus non? Lui, il s’en moque si on l’applaudit ou donne une médaille, lui, tout ce qu’il veut est vivre, comme tout être sensible.

Malgré tous mes efforts de vouloir trouver une solution, dans ce cas précis, il ne semble pas y en avoir une, et j’ai du prendre une position contre, pour mon programme politique. Non pas que je veux enlever une passion pour certaines personnes, mais si je dois choisir entre faire plaisir aux certains ou enlever autant de souffrance que possible, le choix m’est automatiquement imposé, car la souffrance, je sais que c’est. On peut vivre sans une passion, mais on ne peut pas vivre, bien, sans vie.

Je suis donc pour l’arrêt de la corrida, mais malgré tout, je tiens à m’excuser auprès de ceux pour qui c’est une passion, car la passion aussi je comprends, et je veux leur dire que ceci n’est pas personnelle, je n’ai rien contre eux, mais juste contre la souffrance des animaux.

Toute passion est belle, tant que c’est partagée par tous les participants.

Tags:
1Commentaire(s)
  • Patrick LAURENT
    Posté à 15:56h, 04 novembre Répondre

    Une “passion” dévastatrice, qui se moque de la vulnérabilité de l’Animal, en l’intoxiquant pour qu’il soit plus facile à tuer, à servir de “spectacle” néfaste pour ces aficionados.

    Pour moi, une Passion doit être enrichissante, et gage de bienfaisance.

    Des moments de partage constructif, pour le bien être des participants, sans entacher la vie de l’Homme et de l’Animal.

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre