brevets d’idées, de gènes, de vie

brevets d’idées, de gènes, de vie

copyrightAvons-nous déjà pris un instant pour savoir si nous fabriquons des idées ou bien si une idée se présente à nous? “Ah, je viens d’avoir une idée” On connaît tous cette phrase et effectivement, une idée nous vient. On ne “fabrique” rien du tout. Cela explique aussi que dans les temps, dans plusieurs cultures et dans des pays différents, des personnes arrivent à avoir les mêmes idées. C’est là où ça commence à coincer, car c’est celui qui a les sous, qui peut déposer cette idée, comme appartenant à lui tout seul. L’autre personne qui a eu la même idée et qui veut (sans penser à la déposer) l’utiliser, du coup peut être pénalisée.
On dépose toute sorte d’idée ou de logos maintenant. Même on pense à déposer le génome humaine et on a déjà déposé des cellules souches, des médicaments et purée, même la nourriture! On se croit le droit de tout s’approprier, et bien sur ce sont eux qui ont l’argent qui peuvent le faire.
Créant ce parti, cela ne me gène pas qu’on vient me “prendre” des idées du programme, car mon but est que cela se fait,se mette en place, avec ou sans moi. Même si j’entends bien mon ego dire, que cela est MON idée. Mais j’essaie de faire abstraction de cela, car mon but est de solutionner les problèmes des autres.
Mais là où ça coince et je me rends compte, que si je veux un parti, si je veux un site, si je crée un logo, je dois aussi empêcher les autres de déposer cela, car sinon, ils pourraient m’empêcher d’exister. Et du coup je suis obligée de rentrer dans ce système de possessivité, car ce système que je n’apprécie pas, m’empêchera de partager mes idées, ou mieux, les idées qui me viennent.
Donc, j’ai déposé le logo que fiston m’a crée, le nouveau nom du parti etc. Mais je n’attaquerais personne qui veut utiliser cela, c’est juste pour me protéger de ne pas me faire attaquer moi, d’avoir mis à l’expression des idées qui me sont venues.
Voyez vous, tout est basé sur l’égoïsme, l’argent, l’attaque, la nécessité de protéger. La peur de perdre quelque chose est tellement fort, qu’on en devient parano, mal intentionné, agressif et autoritaire. Dictatorial je dirais même.
Souvent ce que nous voyons chez les autres, cette haine, est ce que nous sommes nous même à la base, mais cela nous ne le voyons pas. Les autres sont là pour nous attaquer, ils sont haineux… en disant cela nous faisons la même chose.
A chaque fois que je remarque cela, je suis très triste, des fois cela me donne envie de baisser mes bras, surtout quand certaines personnes s’étaient manifestées en soi disant amis et se sont montrées haineuses, parano, dictatoriales et misogynes.
Je me rends en même temps compte que si je tombe sur des personnes comme ça, que ‘j’ai aussi du travail à faire sur moi. Donc je les remercie pour cela.
Je me demande si on pouvait déposer et breveter la connerie, combien seraient prêts à y mettre leur sous?
Aucun commentaire

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre