Abolition de l’abolition?

Abolition de l’abolition?

Fermeture du magasinOn défend tous nos positions, idées et préférences, et c’est naturel. L’humain est ainsi…

 

Perso je suis pour l’abolition de bien de choses, des abattoirs, de l’alcool, de la clope, des impôts et des cons. Hélas… ce ne serait pas lucide de ma part et, malgré toutes les bonnes intentions derrière, un peu égoïste.

Permettez moi de m’expliquer. Regardons un peu en arrière, voulez vous? L’abolition de l’alcool aux States pendant la période de All  Capone. Le marché noir et la mafia fleurissaient, les meurtres etc que cela a provoqué…les gens n’ont pour autant pas cessé de boire, pire encore, cela a causé  encore plus de problèmes.

l’abolition des maisons clôses, est ce que cela veut dire qu’il n’y a plus eu de prostitution? Bien sur que oui!!, Il y a plus de prostitution que jamais, seulement les filles sont encore moins protégées, traînent dans les rues dans des conditions que l’on sait et sont encore plus exploitées.

Imaginons maintenant l’abolition des abattoirs… le marché noir que cela va provoquer. La maltraitance  et souffrance animales encore plus grandes, des conditions sanitaires horribles, des animaux cachés  et massacrés violement, encore plus de crime, car qui dit marché noir, dit crimes et meurtres… les gens ne cesseront pas de manger la viande, mais auront recours  à des “dealers” de la chair animale.

Il y a eu, bien sur des abolitions qui ont été bien aussi, je cite l’exemple de l’abolition de l’esclavage et de la peine de mort.

Mais dans la plupart des cas, les abolitions ont servis la mafia, le marché noir et toute sorte de personne mal intentionnée sans scrupules  pour gagner de l’argent vite.

C’est pour cette raison que je prône plutôt une transition douce, un chemin du juste milieu, faire le moindre mal possible, tout en acceptant certaines choses qui me dérangent, mais que je sais ne peuvent  pas se résoudre avec une simple abolition.

Je pense sincèrement qu’il va devoir nous rassembler , plus qu’on est, mieux qu’on peut faire changer, faire évoluer les choses… mais faisons le avec lucidité, réfléchissons aux éventuelles répercutions de nos actions, si bienveillantes soient elles… le chemin de l’enfer est pavé de bonnes intentions. J’en sais quelque chose…

 

 

2 Commentaires
  • remy
    Posté à 05:13h, 09 juillet Répondre

    Pour la prohibition dans les années 1920 au USA , je te renvois à la série documentaire ” prohibition ” chez ARTE vidéo , c ‘est cette interdiction , qui à engendré Capone . Ensuite , les impôts , direct et indirecte sont nécessaire pour faire fonctionné la Nation , à moins que tu ne sois une libertarienne . Ensuite et pour conclure au sujet de la viande , le coté extrême des vegans est tout sauf apprécié … c ‘est le genre de chose qui détruit un mouvement politic

    • Esther Kooiman
      Esther Kooiman
      Posté à 11:15h, 09 juillet Répondre

      Oui, cest aussi ma conviction, voila la raison de cet article. Merci mon ami

Commenter

Recevoir une alerte pour tout nouvel article ?

Fermer cette fenêtre